MetalManiaX

Bière, Gags et Gros Son.

09 août 2010

album photo sonisphere

Comme Slo est assez loin d'un ordinateur et de ses crayon en ce moment et que j'ai encore pas mal de photo, voici une sélection de quelques une faites pendant les deux fest. Et oui vous allez encore manger du report !

Pour faire vachement simple, j'ai un numérique où je ne peux pas voir les photo que j'ai prise avant d'être chez moi. donc vous avez une sélection des plus intéressantes et surtout parmi les moins loupées.

 

 

 

Le ferry était assez ventu, certains ont eu des problèmes de démêlage après. Personnellement j'ai pas de soucis de ce coté là bien que ca manque parfois.

Les panneaux en anglais ca fait un peu space mais ce n'est rien comparé la conduite à gauche. Doublé les voiture par la droite rend un peu nerveux au début.

Arrivé sur le fest, en groupe soudé

L'ambiance du fest. je n'ai toujours pas compris pourquoi autant d'anglais se sont déguisé en tout et n'importe quoi pendant ces trois jours.

 

 

 

Posté par fef_r à 17:43 - Divers - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2010

samedi au wacken

Le froid, les coups de soleil, les 5 jour de fest en une semaine, les nombreux litres de bière et les centaines de kilomètres ont été plus fort que moi, il a fallu que je bouge pour ne pas m'endormir sur place. La soirée a été plus courte que prévue. Et la bizarrement, j'ai du mal à bouger de ma tente, l'effort le plus violent que j'arrive à faire et de sortir suffisamment pour fumer ma clope.

Les concerts ont commencés, je les entend vachement bien du camping, ma tente se transforme en sauna et je commence à avoir envie de pisser. Il va vraiment falloir que je me bouge ... ou pas !

J'écoute vaguement Caliban et Unleashed. Pas que soit mauvais, je mettrais bien un ou deux titres dans mes playlist, mais le mode larve de ce matin continue et m'a fait chercher une place à l'ombre qui vaut cher vu comment le soleil tape.

Sur les écrans geant, on voit apparaître des conseils et des recommandations surprenante (attention au pickpocket pendant les crownsurfing) et no circle pit please (pas vraiment suivi par les metalleux de la fosse)

vu le design des premiers corpse paint qui apparaissent dans le public, les fans d'immortal sont arrivés.

Rhaaaaa le pied, j'ai reussi a m 'ncruster au premier étage du bar jägermeifter d'où j'ai une vue impeccable sur la scène ou joue Overkill. Là aussi, c'est du bonheur un mélange thrash,speed, heavy comme j'aime qui fait gigoter la tête et taper du pied. Faut que je remette la main sur mes cd en rentrant.

En rentrant au camping pour préparer mes affaires car le bus part après le dernier concert, je passe devant la scène ou joue Delain et comme pour le hellfest et sonisphere, je reste mes deux trois chansons avant de galérer à replier ma quetchua.

De retour sur le fest, je rentre dans le stand nuclear blast et je réussi à trouver le nouveau catalogue de la redoute metalleux qui possède encore sa tonne de produits très étonnant.

C'est de nouveau un enchainement de son oldies W.A.S.P suivi de Stratovarius, ce qui n'est pas pour me deplaire en fait. J'en ai même oublier d'aller faire un tour pour voir Cannibal Corpse qui jouait au même moment.

Maintenant Edguy, on m'en avait déjà beaucoup parlé, mais je n'avais jamais pris le temps d'écouter. Il va falloir que je m'en occupe sérieusement en rentrant.

J'ai le choix entre Immortal et Candelmass, je choisis le deuxieme en premier. Musique lourde et assez lente, voix assez aigu et chanteur qui tient bien la note. J'aime bien les deux pris séparément mais je ne sais pas, j'accroche pas vraiment aux deux ensemble. Je bascule sur la fin d'Immortal. C'est pas vraiment mon truc, mais le peu que j'en ai vu, j'ai trouvé ça sympa à regarder.

Soulfly, énergie brute et primitive, ca se voit aussi avec la fosse qui n'arrête pas de jumper comme une malade. Le groupe risque de se faire engueuller bakstage. C'est pas bien de demander des circle pit à la fosse qui s'empresse de reponde de suite, alors que les orga n'arrêtent pas de passer des message no circle pit depuis le debut de l'après midi. Et ça fait bien rire tout le monde, là ou je suis.

Ayant déjà vu Fear Factory, je vais directement sur Tiamat, dont j'avais de bons souvenirs par rapport a ce que j'avais déjà entendu. C'est bien space mais excellent. Bon j'en mettrait pas tout les jours quand même, mais la ca passe bien à part que quelques gouttes commencent a tomber.

De toute facon il me reste plus qu'UDO avant d'aller dormir dans le bus.

UDO j'en retiendrais pas grand chose vu que j'étais au camping sous la pluie à tenir une lampe pour éclairer ceux qui repliaient leur affaires au dernier moment.

L'attente du bus a été assez laborieuse, vu qu'on a attendu une heure sous la pluie qu'il arrive. On est parti a 4h du mat au lieu de 3h. Comme à l'aller, la nuit a été une succession de courts sommeil et de changement de position. Je sens que je vais kiffé mes chiottes, ma douche et mon canapé en rentrant !

Posté par fef_r à 10:18 - Chroniques CD, Film, DVD, Concert - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

06 août 2010

la reprise improbable du vendredi: I like to Vomit...

... en version death/grind, par le groupe culte Ultra Vomit.
De manière évidente, il fallait bien qu'on leur rende hommage à un moment ou un autre: ils sont parmi les maitres incontestés des reprises improbables, et il faut bien avouer que l'esprit de Metal Maniax n'est pas très éloigné de leur humour décalé et parodique.

Bon vu que j'ai pas trouvé de clip et que ça m'a fait marrer, bah je mets ça, voilà :-D

Posté par SLOthello à 12:40 - Les reprises improbables - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi au wacken

Alors pour retrouver sa tente, c'est mieux de prendre la bonne sortie du fest, et vu mon sens de l'orientation proche du 0 absolu, cela a été un grand et long moment de solitude avant que j'arrive à me coucher.

Avec une bonne nuit de sommeil et un réveil en mode glandage, je devrais pouvoir faire un tour au activité de nuit du fest ou profiter de l'ambiance un peu dingue du camping.

Les premier concert amorphis, orphaned land, ill nino se passe tranquillement alors que je papote avec des potes que je croise à des endroits stratégiques comme les différents bars ou endroit ou on peux manger assis.

Je décide d'aller faire un tour en ville pour tirer de la thune et sur le chemin je tombe sur quelqu'un qui doit être de la famille de Christine Boutin il brandit des pancartes avec Jesus et alles sünde (tout péché) et porte un tee shirt ou il a marqué Ohne jesus bist du verloren ( Sans Jésus, vous êtes perdu ) soutenu par quelques metalleux.


Après un tour par le metal market pour trouver encore des tas de trucs inutiles, retour sur les mainstage. Bosshoss un groupe qui joue une espèce de country rock assez péchu qui a l'air de plaire a autochtone qui se trémousse pas mal en plein soleil. Ça surprend quand on est pas prévenu.

Je suis content je pense que j'aurais réussi à supporter Endstille bien que ce soit vraiment pas mon style de musique si je n'avais pas troquer ma place à l'ombre d'un bar au fond de la tente wet stage ou passe Evile. Je n'avais pas encore mis les pied dans cette tente cette année. Mes oreille se souvienne encore de l'année dernière.la fumée que l'on voit au fond est la poussière dégagée devant la scène.

Cette année, dans le metal bag offert à l'arrivé, où on trouve un tas de pubs et de conneries, il y avait aussi une paire de bouchon. Normalement ils me servent à dormir au camping, mais pour une fois, ils reprennent leur fonction première
Evile est le premier concert que je trouve sympa de la journée. Pourvu que ca dure !

A la sortie d'Evile, je rencontre enfin françois et son fils lecteurs de metal maniax, s'ensuit une longue discution de fest, groupes, du metal en general et de nombreux autres points commun autours de bières et de cigarettes (faut arreter les cigarettes locales par contre) pendant le set de Kamelot et Arch Enemy. On se sépare presque a la fin Arch Enemy (de toute façon, on se revoit à paris et bon Maiden en Italie). J'ai suffisamment de temps pour constater qu'Arch Enemy gagne par KO face à Tarja ex Nightwish.

Et la je m'installe vautré dans l'herbe pour matter le concert de Grave Digger. Groupe allemand qui fait un metal sympa mais qui m'a pas marqué plus que ca. Par contre, ça se voit qu'ils ont de nombreux fans ici, vu le nombre de personne qui reprennent en coeur les paroles.

A la fin du set, nouveau match, Slayer contre 1349. Je laisse une chance à l'outsider mais me rabat assez rapidement sur la valeur sure.

Posté par fef_r à 10:16 - Chroniques CD, Film, DVD, Concert - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

05 août 2010

jeudi au wacken

Départ de Paris à 14h et arrivée à Wacken vers 6h du mat après encore une nuit en bus à essayer de trouver une position pour dormir. Notre première mission a été de trouver notre emplacement au camping, une fois le pass 3 jours récupéré. Les tentes sont montées et vers 7h30 et les premières bières s'ouvrent sur le fest alors que je suis vautré sur mon matelas dans ma tente.

Vers 10h, la transumance des metalleux commencent sur le site, les premiers spots d'ouverts sont le marché médiéval, le merchandising officiel et les bars. Ils servent des choppes jusqu'à 1l d'une bière blonde qui semble légère.

Ma première rencontre ferait plaisir à houblon, un ou une petit mulot (souris ou autre bestiole dans le style) mange son brin d'herbe à coté de moi pendant que je bois ma bière assis sur un tronc d'arbre qui sert de banc.

Le taux de metalleuse sexy est plus important qu'en Angleterre mais les bottes en caoutchouc casse pas mal le look.

Petite dédicace à nico un des belges du sonisphere. Je pense que tu aurais kiffé la reconstitution et combats médiévaux qu'il vient d'avoir lieu au village même si j'ai rien compris aux explications qui étaient en allemand. Ça fait bizarre de voir des gens se marrer alors que j'ai rien compris.


Après un long tour au merch, pour aller chercher/voir les tee shirt et autres objets à ramener (non, même si je l'ai vu, je n'ai pas ramené le vibro Wacken !). Retour à la tente pour poser mes achats, papotage autours d'une bière et retour sur le fest.

Comme les scènes principales n'étaient toujours pas ouvertes, direction une tente annexe ou des spectacles hautement intellectuels m'attendais. Catch et ensuite concours de tee shirt mouillé. Le catch est aussi con et drôle qu'à la télé ! Au Wacken tous les catcheurs rentrent sur le ring accompagné par du metal (Megadeth, Finntroll, Motorhead, ...).

Pour le tee shirt mouillé, 4 nanas sont montées sur scène pour se faire arroser. Étonnamment, le public à plus de 98% masculin a fait gagner celle qui a montré ses nibards (oui j'ai pris des photos de documentation). Je les mettrais en ligne à mon retour.

Maintenant direction les scènes centrales qui sont enfin ouverte pour un premier groupe qui fait reprise de gros standards heavy avant les concerts du soir, Alice Cooper (putain 3 fois) Motley Crüe (2 fois) et Maiden (2 fois aussi en une semaine).

Avant les concerts a lieu une remise de prix du meilleur album, meilleur groupe, meilleur live, meilleur machin chose, ... mais j'ai pas vraiment retenu qu a gagné quoi.

Le concert d'Alice Cooper  commence. C'est encore le même show,  school out, mister nice guy, i'm eighteen, ... Je me pose dans l'herbe avec mon jaggermeister-redbull et j'attends que ca se finisse. Pas que ce soit pas bien, mais 3 fois en 1 mois et demi, je suis plus aussi motivé que pour la première fois. Ah si il y a quand même une différence, le show d'alice est de jour pour la première fois.

Maintenant c'est confirmé Motley Crüe a le pouvoir d'aller me faire voir ce qui se passe ailleurs et de revenir pour la fin du set. Là, le problème c'est que les écrans géant étaient pétés donc je ne saurais jamais s'il y a eu autant de montrage de seins qu'en Angleterre.

En espérant que les écrans soit réparés pour Maiden, car même si c'est le même show que la semaine derniere et si je peux pas voir Dickinson courir partout pendant la partie promo, ça risque d'être long,  à moins d'aller voir Gojira qui passe sur une autre scène au même moment. J'aimerais bien savoir ce que prend Dickinson, il n'arrête pas de courir pendant 2h.

C'est confirmé, c'est le même show que la semaine dernière, la différence c'est que Dickinson demandait Screaming for me Wacken au lieu de sonisphere. Le fait de savoir les chansons permet de mieux les écouter et ce que je disais de la partie promo se confirme, il n'y a pas beaucoup de chansons qui se détache du lot et qui ont des possibilité de devenir des énormes hits comme ils ont pu faire dans le temps à part peu être with my brothers ou le nouveau morceau final frontier.

Je voulais aller voir la fin de Gojira mais je suis vraiment claqué donc je vais me rentrer au camping tranquillement.

Posté par fef_r à 09:44 - Chroniques CD, Film, DVD, Concert - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

03 août 2010

Retour du Sonisphere UK

Et dès mercredi, Fef reprend la route pour le Wacken!

Posté par SLOthello à 01:57 - Strip - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2010

dimanche au sonisphere

Après encore une bonne nuit de sommeil et le rangement des tentes car le départ a lieu après le concert de maiden, je me retrouve sur le fest pour le troisième et dernier jour.

Le premier concert the fab beatles ou des sosies de mc cartney, lennon, ... jouent des chanson des beatles.
C'est pas mal pour commencer en douceur tout en ce demandant ce que ça fout dans la programmation.

Skindred
groupe qui mélange un chant ragga avec du gros son bien péchu. Ça finit de me réveiller et fout bien la patate. Encore un groupe à ré-écouter une fois rentré chez moi

Dir En Grey
En musique japonaise j'en étais resté à la musique de dessin animé et au visual key que je trouve relativement chiant à écouter. Je m'étais dirigé mollement vers la scène pour voir ce que valait ce groupe. Et ben j'ai pris une grosse claque ! Un chant qui varie du chant clair au growl en passant par les hurlement strident... Et plus ou moins pareil pour la musique, ça surprend énormément de la part de japonais.

Slayer
Ben Slayer c'est Slayer. Show puissant comme à chaque fois que je les ai vu. Ça va à 200 km/h sur scène et ça se chamaille dans la fosse. Et encore une fois, même reproche que pour les concerts des autres jours. Pourquoi les groupes font des set aussi court ? 40 minutes pour Slayer ?!

Maintenant Bring Me To The Horizon
Metalcore bien énervé. Mais bon, rien de neuf à l'horizon (ha ha, oui je sais mais c'est le troisième jour de fest). Le pit a pu continuer à se chamailler à base de pogo, circle pit et wall of death.

Alice In Chains
c'est le groupe que je confonds souvent avec Pearl Jam et ça n'a pas manqué. Ce sont le genre de groupes qui me mettent un coup de vieux. Je les ai connu pendant ma période grunge du début des années 90. Oui je sais ... Mais bon, un groupe plus calme après les deux groupes d'énervés d'avant, c'est pas mal non plus, ça permet de garder des forces pour la suite.

Le suivant the cult me dit vaguement quelque chose mais pas plus que ca. Ça sera l'occasion de réviser.
Euh ... et ben en fait j'ai passé mon temps à papoter le cul posé dans l'herbe donc j'ai pas spécialement vu ni écouté. Je me souviens vaguement d'un truc plus rock que metal et pas super tripant donc voilà quoi.

Pendulum
là encore je suis pas resté longtemps. Pas que ce soit mauvais, non, plus parce que le son faisait très son actuel que j'ai pu entendre pour de tas d'autres groupes djeun. Le truc toujours très efficace mais pas trop original. Il était aussi l'heure d'aller manger et boire un peu quand même histoire d'être calé pour iggy pop et maiden. Bon iggy pop c'est pas trop mon truc mais faut reconnaitre qu'il à la patate le petit vieux. Il bouge vachement sur scène et enchaine facile.

Et Iron Maiden pour finir. On voit qu'ils sont en promo ! le show est bon, mais il y a beaucoup de morceaux du nouvel album et du précédent. Le problème, comme à chaque fois, c'est que ces morceaux sont bien du maiden mais je trouve qu'ils pètent pas comme les anciens qui mettent une claque dès la première écoute. Il y a donc une partie du concert un peu moins bonne que le début et le final qui se fait à base de classique fear of the dark, running free, ...

Mais dans l'ensemble bon moment

Ensuite repliage du matos et retour au bus pour le trajet retour. Je vais essayer de récupérer un peu avant de partir au wacken mercredi !

Même pas mal !


Posté par fef_r à 15:06 - Chroniques CD, Film, DVD, Concert - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

jeu de l'été

Suite de nos petits jeux.
Pour celui-ci, on s'éloigne des jeux de magazines pour proposer une version metalleux de pierre-papier-ciseau, réintitulé bière-tickets-pogo.

Bon c'est toujours assez naze et mal foutu hein, mais on fait ce qu'on peut :p

lancer le jeu dans un pop up

Le ticket l'emporte sur la bière
La bière l'emporte sur les cornes
Les cornes l'emporte sur le ticket

Posté par fef_r à 01:15 - Jeu - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

31 juillet 2010

samedi au sonisphere

Au réveil il pleut. Mais bon en même temps ca doit être normal en Angleterre.

Arrivée sur les concert pour la fin de Sabaton, groupe qui mérite une recherche sur le net car les 3 morceaux entendus étaient bien sympa.

Lacuna Coil est un peu comme Delain hier, mais en bien plus intéressant à tout point de vue, autant physique que musical. Ça bouge quand même déjà plus, les morceaux sont plus péchu musicalement et le fait d'avoir un chanteur qui beugle mis en contraste avec celui de la chanteuse fait que je m'emmerde moins pendant que je matte la chanteuse qui mériterait un cadrage plus large à l'écran géant.

Soulfly dépote toujours autant et un refuse/resist et roots bloody roots ne se refusent pas et ca se voit dans la fosse qui s'agite bien. 30 minutes c'est trop court par contre !

Anthrax
rhaaaaaaaaa c'est bon du thrash entre de très vieux morceaux, de plus récents et l'annonce d'un prochain album, il y avait le morceau que j'attendais: la reprise d'anti social où les anglais qui étaient à coté de moi ont été surpris de me voir beugler du français pendant l'intro.

Fear Factory là aussi ca me rappelle le hellfest à part que cette fois c'est en plein milieu d'après midi et encore une fois bien plus court.

Papa Roach
Ça a l'air d'avoir la patate, mais il y a des impératifs de bouffe et boisson des fois. Bon il reste quand même en fond sonore et c'est que je me rend compte qu'une de leur chanson est le générique d'une émission de catch. Ça aide pas à faire passer de grosses frites à la mayonnaise sucrée et à l'ail (si si)...

Apocalyptica
Y a pas à chier, je les préfère vraiment plus en fest qu'en concert, le public participe vachement plus sur les reprises. Setlist de 7 ou 8 chansons dont 3 reprises de metallica et sur leurs morceaux, un chanteur est venu sur deux: "End of me ?", un morceau du nouvel album et "i'm not jesus" du précèdent.

Good charlotte
Ça me semble un peu comme papa roach. et donc même réaction, c'est le moment de faire une petite pause boisson,... en préparation de la fin de la soirée.

En regardant le reste du papier ou j'avais noté mon planning, c'était vraiment l'heure de la pause avec un retour au camping en mode vautrage dans la tente et vu que j'étais pas le seul à avoir eut cette idée, on a aussi libéré l'apéro en Angleterre. Et comme en France, c'était une petite erreur de timing, car j'ai entendu des bouts de Sick Of It All qui jouait dans une des scènes annexe depuis le camping.

Bon, mélangé avec du Skunk ananzie ou du Placebo qui étaient sur les autres scènes, ça donne un truc un peu indigeste quand même... En contrepartie j'ai pu recharger mon tel à une des petites boutiques donc je devrais pouvoir vous raconter mon dimanche.

Je viens enfin de rebouger sur le fest et ça va être Motley crue puis Rammstein pour finir.

Mötley Crue a été meilleur qu'au Hellfest (qui a dit pas dur ?) mais bon ca m'a pas empêché d'aller faire un tour avant de revenir pour les dernières chansons. Ça s'est fini avec des feux d'artifices en plein jour et une série de montrage de nibards du public sur les écrans géant.

Là, Rammstein commence et il fait encore jour je me demande ce que ca va donner.

C'est toujours un putain d'énorme show, le responsable incendie a pas du dormir depuis 15 jours. Il y avais les gadgets et effets classiques : la baignoire avec la tour, le mec qui prend feu, les lance flamme buccaux, les jets de flamme, feux d'artifice, ... et le bateau dans le public. Les seules choses que j'ai pas vu qui étaient à Bercy, sont l'entrée ou ils découpent le décor et les ailes lance-flamme.


Posté par fef_r à 15:28 - Chroniques CD, Film, DVD, Concert - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

vendredi au sonisphere (fest anglais)

Les concerts commence vers 17h c'est un peu dur après une presque nuit blanche dans le bus.
Impression bizarre de voir énormément de gens déguisés: il y en a vraiment plus qu'au Hellfest, de tout age et sexe.
Un énorme metal market animations, manèges et bouffe qui respecte bien la tradition de la bouffe anglaise: tous les éléments pris indépendamment sont bons, mais le mélange donne un résultat au goût particulier et souvent improbable par rapport à l'idée d'origine.

Programmation beaucoup moins extrême qu'au hellfest.

Delain
Comme d'hab sympa a écouter 3 ou 4 chansons tout en mattant la chanteuse mais après ca a tendance à me saouler assez rapidement.

Turisas fait un bon show énergique avec une grosse patate, mais là, c'est moi qui a pas vraiment la patate et qui accuse la fatigue de la nuit blanche et des premières bières entre 10h et les premiers concerts.

Vient le tour d'Europe.
Surprenant de se rendre compte que je connais d'autres chansons que "final countdown" mais ils font aussi des reprises de bob marley alors je sais pas si ça compte pour toutes.
Son très oldies année 80, mais qui assure bien dans le style, que ce soit les ballades ou les morceaux un peu plus rapides.
Et comme l'année dernière au hellfest, Il suffit de quelques notes de synthé "tintin din tintin din din" pour faire beugler et faire bouger/chanter une grande partie du public

Le groupe après Europe m a vite emmerdé avec son son assez mou tirant vers de l'electro goth.Je suis parti faire un tour sur les autres stand market et de retour pour les dernier morceaux du groupe je m'emmerde encore autant.

Alice Cooper
Ça à la couleur du hellfest, le gout du hellfest, mais ... Mais c'est pratiquement le même show qu'au hellfest en fait !

Fin de la première journée vers minuit et rentrage sous la tente pour faire enfin une vrai nuit de sommeil, car demain les choses vont être plus sérieuses. Suite du report demain. Des photos devrait être ajoutées dans la journée si elles sont pas trop pourries et la correction des fautes de cet article pas avant lundi.


Posté par fef_r à 11:30 - Chroniques CD, Film, DVD, Concert - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :