MetalManiaX

Bière, Gags et Gros Son.

09 septembre 2010

la biere la plus forte du monde

Je l'avoue, c'est le titre de l'article qui m'a toute de suite intéressé/intrigué.

Bon, vu le prix et une bière a 55°, j'appelle plus vraiment ça une bière. N'empêche, je me demande bien quel gout ça peut avoir ?Jusque là, je trouvais ça un peu crétin, mais ça avait le mérite de me faire marrer mais c'était avant que je vois la bouteille !

Y'en a qui vont loin dans les idées de design à la con !

 

Voui voui, les bouteilles sont en écureuil ou hermine empaillé. Heureusement qu'ils ont pas voulu/eu la possibilité de faire ça avec un fut, je vois pas vraiment quel animal ils auraient pu utiliser pour mettre autours du fut.

Et pour faire plus ridicule, ils ont même prévu les habits pour les animaux empaillé, c'est super classe non ?

Bon vu le prix et les degrés, c'est pas le genre de bière qui se boit cul sec après un pari débile.
sinon à la fin, si la personne est encore consciente, elle doit avoir l'impression de rouler une pelle à écureuil !

Posté par fef_r à 17:27 - Divers - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 septembre 2010

Marco à la manif'

 

Posté par SLOthello à 23:10 - Strip - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

les MetalManiax à la manif'

 

Posté par SLOthello à 12:26 - Strip - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 septembre 2010

j'aurais jamais cru que les manchots étaient des coreux ...

va falloir faire gaffe dans les pit

merci a S pour le lien

Posté par fef_r à 15:50 - vidéo - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

06 septembre 2010

Suze Sucks!

 

Posté par SLOthello à 17:58 - Strip - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 septembre 2010

La reprise improbable du vendredi : King of Metal...

...de Manowar, repris en version plus blues/rock par Beatsteaks.
Bon evidemment, on y perd un peu en "Manowaritude" :-D

Merci à Raysen pour le lien!

Posté par SLOthello à 12:29 - Les reprises improbables - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

02 septembre 2010

retour du Motocultor

Comment ça: "feignasse"? Pas du tout :-)

Posté par SLOthello à 12:48 - Strip - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 août 2010

dimanche en direct du motocultor

Le troisième et dernier jour commence sur la fin des 3 Fromages et sur Under The Abyss. Encore une fois, écoute partielle car il faut aller chercher les tickets bouffe et boisson, prendre une première bière et raconter ses souvenirs d'anciens combattants d'hier et avant hier pour les potes qui n'avaient pas pu venir les deux premiers jours

Le mode report de fest a laissé place a mon mode Vince agrippé au bar. J'ai rencontré un certain nombre de lecteurs de nos gags (encore trop peu nombreux) à mon gout, mais c'est aussi l'occasion de faire découvrir nos histoires à pas mal de personnes au détriment des groupes mais compense par le nombre de bière. Tout déséquilibre en fait.

Le reste de la journée ressemble énormément au début, donc pas de report de concert pertinent du fait que j'ai passé ma journée au bar. C'est pas mal aussi comme journée mais à pas faire trop souvent. Le lundi a été un peu plus difficile que prévu.


Posté par fef_r à 14:40 - Chroniques CD, Film, DVD, Concert - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

28 août 2010

samedi au motocultor

On arrive sur le fest après un arret pour trouver un nouvel appareil photo car mon vieux tout pourri m'a lâchement laissé tomber hier. J'écoute vaguement les premiers concert Como Muerto, Brann Bar et Abysse à régler/jouer avec mon nouvel appareil photo.
Como Muerto m'a quand même fait relever la tête 2 ou 3 fois.

Je commence à rentrer dans l'ambiance avec No Return. Je les avais loupé au paris extrem fest. Je me rattrape ici. Groupe bien péchu qui envoie un trash death puissant qui fait gigoter la tête pendant qu'un bon groupe pogote pas loin.

Cela enchaine sur Destinity

Un peu dans le même style que No Return mais ca ne me fait pas bouger de la même façon. J'ai l'impression qu'il manque quelque chose mais je vois pas quoi. Je passe une partie du concert à essayer de trouver ce que c'est plus qu'à vraiment écouter ce qu'ils font. Les morceaux sont pourtant bien carre et le résultat sonne bien mais j'ai pas trouvé ce que je cherchais, j'ai pas accroché.

Le groupe suivant My Own Private Alaska est vraiment zarb un chanteur accompagné juste par une batterie et un synthé/piano. J'écoute le début mais rentre pas du tout dans le trip. C'est l'occasion de faire un pause bière, bouffe et vautrage dans l'herbe pour une mise a jour.

High voltage est un cover band d'AC/DC. C'est propre mais comme je suis déjà pas trop fan du groupe originel. Je reste un peu en retrait.

Pour The ARRS, par contre, la fosse part au quart de tour dans un gros pogo furieux à l'image du groupe du scène.
Ça bouge de tout les coté et sur scène, ça envoie tout ce qu'ils peuvent. Un des plus gros set depuis le début du fest.

Kruger subit le fait qu'il est l'heure de manger et boire un coup. J'écoute quand même vaguement mais ne m'attire pas plus que ça au grand désarroi de mon pote qui lui a l'air de kiffer énormément.

Mon onc' serge et les anonymous est un groupe canadien qui fait un metal festif et délire. Ils s'amusent beaucoup entre les morceaux a parler, déconner et provoquer le public. Genre de groupe qui s'écoute en se fendant la gueule avec ses potes surtout que pas mal de chansons parlent d'un sujet très important l'alcool !!

Tantrum electro indus, provocation, indus, fille presque a poil, electro, mec à poil complètement, indus encore et voilà. Ça se laisse regarder quand même.

Korpliklanii, pagan qui fait bien bouger. C'était très sympa, l'accordéon et le violon complète bien et amène une ambiance qui va très bien à leur nombreuse chanson à boire. Les chansons en finlandais sont assez surprenante. J'ai vraiment pas l'habitude d'en entendre.

Dagoba, juste énorme, une putain d'énergie autant sur scène que dans la fosse. Ça part de tout les coté et on voit que le groupe s'éclate sur scène. C'est le premier concert pour leur nouvelle tournée. On a même droit à un morceau de leur album qui sort bientôt. Le set d'une heure passe super vite.

Pas le temps de se reposer, on enchaine sur le dernier groupe de la journée, DESTRUCTION, le thrash allemand. La aussi ça envoie tout ce que ca peut. Le chanteur essaie de parler en français malgré quelques petite erreur de prononciation. C'est maintenant définitif mon pote n'est plus breton mais bretanien. Je sais, c'est petit, mais ça me fait mourir de rire. A part ce petit truc qui n'a rien à voir, c'est un putain de show énorme.
Ça draine les dernières forces. Juste le temps de rentrer et je m'endors direct des que je m'allonge dans le canapé.


Posté par fef_r à 16:33 - Chroniques CD, Film, DVD, Concert - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

27 août 2010

en direct du motocultor

(en direct du Motocultor festival, écrit et mis en ligne par le biais d'un téléphone: Soyez indulgent pour les fautes :-D )

J'aurais du arriver le jeudi soir mais je me suis trop entrainé le mercredi soir et je n'ai pas pu bouger.
Je suis donc arrivé le vendredi alors que le fest avait déjà commencé. Après 3 énormes fest cette année, cela fait drole de revenir à un fest de taille normale. Les scènes, les diverses installations semblent toute petite. Au moins je passerais pas une partie du temps à chercher mes potes.

Le premier groupe Plantec joue un metal avec des instruments breton. Ça donne un mélange étrange au début. Pas trop mon délire mais ca permet de prendre ses marques. Le déplacement entre les deux scènes se fait très rapidement. Sybreed, le deuxième concert de la journée commence.

A un moment, le groupe suisse fait remarquer au public que la température et la météo sont surprenante. La bretagne justifie sa réputation. Le groupe joue un mélange d'indus, metal, new wave et sur certains truc limite du hardcore. Cela donne un set sympa.

Air Guitar
Au cas ou pour ceux qui connaitrait pas l'air guitare est un spectacle bien débile ou 6 ou 7 personnes passe a tour de rôle et gigote sur scène en faisant semblant de jouer de la guitare en enchainant des poses les plus improbable. C'est totalement crétin et super drôle a la fois. Ça a l'avantage de pouvoir se reposer et d'aller reprendre des bières sans louper de groupe.

les 7 candidats :

changement de programmation. Ils auraient du jouer plus tard mais les concerts enchainent sur Madball. Les distances pour regarder les set ne sont pas les même qu'au autres fest. Ici à 10m, je peux boire ma bière, prendre mes photo tranquillement et j'ai encore de la marge pour me rapprocher si besoin. Pas besoin de présenter Madball, des coreux bien énervés qui permet au public de se défouler à base de slam, circle pit, wall of death, pogo en tout genre.

Ultra Vomit joue ses morceaux parodiques et adaptations bien débile. je connaissais pour les avoir déjà écouté en album et je m'étais bien fendu la gueule. En live, on retrouve la même ambiance de n'importe quoi avec beaucoup d'apartés entre les chansons. Comme les morceaux sont super court, ils peuvent en enchainer pas mal. Es ce parce qu'ils passent après Madball ou qu'il commence à faire froid mais je ne rentre pas dans le délire. C'est sympa mais sans plus. J'en profite pour aller manger avant de voir la fin du set.

Entombed envoie du gros son, lourd et bien compact. Le genre de truc qui envoie des vibrations et qui fait trembler le sol. Le genre de set qui fait remuer la tête et taper du pied. Putain c'est bon !

Punish Yourself, le groupe est super bon, le chanteur a une sacré patate et bouge beaucoup sur scène, il y a aussi pas mal d'ajout visuel entre les lasers, un mec qui joue avec le feu et des tas d'autres éléments visuel. Mais comme pour ultra vomit, es ce que c'est en plein air ou parce qu'il passent après Entombed, je rentre pas dans le trip. C'est dommage car ça mérite vraiment. Il faudra que je les revoie pour vraiment être sur.

Je ne fait qu'un petit bout du concert de Pestilence car pour une fois, je ne dors pas au camping du fest. Le peu que j'en ai vu m'a quand même bien scotché. Le nombre de notes à la seconde est impressionnant et les morceaux sont vraiment puissant.


Posté par fef_r à 18:37 - Chroniques CD, Film, DVD, Concert - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :