MetalManiaX

Bière, Gags et Gros Son.

11 novembre 2016

La reprise du vendredi : Hallelujah de leonard cohen par pain of salvation

bye leonard ...

Posté par fef_r à 12:05 - Les reprises improbables - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 novembre 2016

info tome 3

HELLo à tous !

UN petit point info pour le tome 3 : il avance pas aussi vite que prévu, SLO étant encore pris par la finalisation d'un clip (plus que quelques jours).
A priori on a reçu toutes les photos, donc SLO va pouvoir commencer à dessiner vos sales trognes !

Désolé pour le silence radio, on a l'un et l'autre des imprévus professionnels un peu encombrants.

BEUAAARGH !

 

Pour le tome 3 le look des personnages évolue

Marco porte une tenue prête du corps, stylisée mais fonctionnelle. Sa corne à bière a été customisé pour recevoir des liquides plus "nobles" et son bouc le rapproche encore plus de sataaaaaann !!!!!
Interviewé, il nous a confié que ce nouveau look pour les festivals, lui donne un look badass à faire mouiller ses futures conquêtes !

Posté par fef_r à 12:25 - BD - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 novembre 2016

Confusion

Posté par fef_r à 10:54 - Strip - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 novembre 2016

La reprise improbable du vendredi : War Pigs de Black Sabbath par Rondellus

juste deux mots : latin, medieval et reprise
ah merde, ça fait trois mots,
tant pis

Posté par fef_r à 10:07 - Les reprises improbables - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 novembre 2016

Banche neige et les 7 metalleux

 

comme tous les ans et après boucle d'or et les 3 petits cochons metalleux
cette année : 

 

Blanche Neige

 

C’était l’hiver. Une miss télé enceinte d’un riche industriel cousait (oui je sais, mais elle aimait ça, elle trouvait ça super vintage). Elle était assise près d’une fenêtre de son super appartement au design ultra moderne ou les cadres de ces fenêtres en aluminium couleur noir intense tranchait avec le reste de la déco, tandis que la neige tombait à gros flocons à l’extérieur. En cousant, la miss se piqua le doigt et quelques gouttes de sang tombèrent sur la neige. Le contraste entre le rouge du sang, la couleur de la fenêtre et la blancheur de la neige était si beau, qu’elle se dit,
Je voudrais avoir une petite fille qui ait la peau blanche comme cette neige, les lèvres rouges comme ce sang, les yeux et les cheveux noirs comme les montants de cette fenêtre. Comme ça, plus tard, elle pourra venir avec moi en soirée goth !

Peu de temps après, elle eut une petite fille à la peau blanche comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang, aux yeux et aux cheveux noirs comme l’ébène (Gros coup de bol non ?). Les parents (qui étaient quand même bien barrés) décidèrent de l’appeler Blanche neige (ce qui était pas super évident à porter). Et comme si ça n’était pas suffisant, la mère, la miss télé mourut le jour même, juste après la naissance de Blanche neige.

Un an plus tard, le riche industriel se remaria. Sa femme, une actrice de cinéma cette fois, était très belle et très jalouse. Elle possédait un ordinateur super puissant, couplé à une énorme base de donnée avec plein de Tera d’informations et une connexion internet ultra rapide qui répondait à toutes les questions. Chaque matin, tandis que l’actrice se coiffait, elle lui demandait,
Ordinateur, dis-moi, dis-moi que je suis la plus belle !

Et, invariablement, l’ordinateur répondait,
En comparant avec toutes les nouvelles photos qui sont postée sur le net tous les jours, on ne trouve pas plus belle que toi. Même dans les photo qui sont photoshopées grave.

Cependant, Blanche neige grandissait et devenait de plus en plus gracieuse. Un jour où, comme de coutume, sa belle-mère interrogeait son ordinateur, celui-ci répondit,
Tu étais la plus belle, mais aujourd’hui sur son profil facebook, Blanche neige est une merveille.

À partir de ce moment, la belle-mère se mit à haïr Blanche neige. Enfin, n’y tenant plus, elle fit venir un de ses employés au passé douteux et lui dit,
Emmène cette enfant dans un endroit bien sordide, tue-la, et maquille ça en suicide ou overdose, enfin démerde-toi !

L’employé conduisit Blanche neige dans un coin paumé où un festival metal était organisé. Mais, comme il levait son couteau pour la tuer, il fut si ému par ses larmes et sa beauté qu’il n’acheva pas son geste. En s’éloignant, il pensa qu’elle serait bientôt la victime des festivaliers comme il l’avait vu dans les reportages télé qui parlent du metal.

Texte complet

 

Posté par fef_r à 11:01 - Divers - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

28 octobre 2016

La reprise improbable du vendredi : Somebody To Love de Jefferson Airplane par Turbowolf

du hippisme au stoner
c'est pas loin mais pas pareil quand même

Posté par fef_r à 11:15 - Les reprises improbables - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 octobre 2016

La reprise improbable du vendredi : Number of the Beast d'Iron Maiden par The Gravel Spreaders

Je suis un peu à la bourre,car je suis en train de preparer mes affaires ...

Pour ceux qui seraient dans le coin, ce week end nous serons au Bloodwave Fest à Saint-Nazaire

Posté par fef_r à 13:49 - Les reprises improbables - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 octobre 2016

spiritisme orienté

Posté par fef_r à 13:16 - Strip - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 octobre 2016

La reprise improbable du vendredi : What is Love de et avec Haddaway par Emergency Gate

voila voila voila ...

Posté par fef_r à 10:35 - Les reprises improbables - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 octobre 2016

gros yeux noirs

Ce strip est l'adaptation d'un fait réel
Le nom des protagonistes ont été changés pour préserver l'identité des innocents
aucun scénariste n'a été blessé lors des faits initiaux

Posté par fef_r à 12:49 - Strip - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,