MetalManiaX

Bière, Gags et Gros Son.

25 novembre 2016

La reprise improbable du vendredi : Don't Bring Me Down d'Electric Ligth Orchestra par Buzzov•en

Je retourne bosser

Posté par fef_r à 10:22 - Les reprises improbables - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2016

cadeau de noel metal que tu ne trouveras pas dans le commerce

Les rayons des supermarchés sont remplis de chocolats et le moyen de faire des cadeaux personnalisés


(Simulation par ordinateur)

1 Prendre une boite de chocolat en metal, genre celle la.

Une chut chut pas de marque !
Les boites en fer sont mieux que les boites en cartons pour bien résister à la future étape 3.
et ça fait plaisir de customiser cette image super kitch non ?

2 Manger les bonbons à l'intérieur ou les mettre de côté pour plus tard !

3 Si vous avez un dessinateur sous la main, lui demander de faire un pochoir avec des têtes de morts, des dragons, pochette d'album, ou un autre motif plus ou moins chelou, ...
Si vous n'avez pas de dessinateur, que vous le ne sentez pas motivé ou qu'il n'a pas le temps car il bosse sur un album ...,
commencer facile, en ne prennant pas de risque, avec le classique pentacle !!

Et même ça, ce n'est pas super évident de faire ça proprement, (je sais j'ai essayé). La méthode la plus simple est de passer par un pochoir. Dans un premier temps, peindre la boite en noire et le couvercle en blanc (pas comme moi) à la bombe et éviter de s'en mettre partout (re pas comme moi).

il y a moyen de décliner !
Genre une peinture rose à paillette doit bien exister dans les trucs de tunning et ça glamouze à mort


(simulation glam)

4 Pendant que ça sèche, (passer de la musique et boire des bières !!) et quand tu penses que c'est sec, attendre encore et même quand c'est sec, attendre encore !

Si ce n'est pas déjà fait ou que vous n'aimez pas les pentacle, rechercher un autre motif (logo, nom de groupe, ...) que l'on mettra sur la boite. On l'imprime et on le découpe avec un cutter (avec précaution à moins que du sang dans et/ou sur la boite fasse kiffer).

évidemment, on galèrera vachement plus si le metalleux à qui on va offrir la boite est fan de black ou de grind !

5 Au lieu d'un blanc tout simple, en tapant dans les peintures à maquettes/figurines genre warhammer, on peut avoir de couleurs intéressante dans le nuancier genre os, vomi, sang, ... et qui ont des noms explicites voire parfait pour des groupes de metal, Deathclaw Brown, Cadian Fleshtone, Necron Compound , Screaming Skull, Runefang Steel, ... (et ainsi éviter un grand moment de solitude dans un magasin art créatif qui n'a peu être pas l'habitude de voir débarquer un metalleux lui demander des pots de peinture vert vomi ou rouge sang !)

instant culturel inutile
Bolt thrower était un groupe de death metal britannique originaire de Coventry, en Angleterre.
Leurs textes traitaient, exclusivement, de la guerre et étaient largement inspirés (ainsi que leur iconographie) par les univers de fiction de Warhammer 40,000. Games Workshop les a d'ailleurs pendant un temps produits via une filiale Warhammer Records.

6 Poser le pochoir sur la boite et passer un coup de bombe noire pour recouvrir la premiere couche blanche.
de nouveau, faire une pause le temps que cela sèche (avec encore une fois la musique, les bières, ...).

7 Retirer lentement le pochoir


8 Une fois sec, laquer la boite pour bien faire tenir la peinture. Pour les mecs, la laque, empruntez la bombe à votre meuf, mère ou autre (mais dans ce cas, je ne veux pas le savoir !!) en évitant de vous faire gauler car l'opération risque de la vider et c'est un coup à se faire engueuler.

9 Après noël, le ou la metalleuse, à qui sera offert le cadeau, pourra ainsi stocker ses places de concerts, tête de petits animaux morts, patch en double, ... Voire remettre des bonbons comme à l'origine mais dans une boite vachement plus metoool !

10 Si vous êtes tenté d'en refaire, attendez Pâques pour customiser les cloches pour en faire des spéciale AC/DC !

 

Posté par fef_r à 09:54 - Divers - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

18 novembre 2016

La reprise improbable du vendredi : Buche, Tripa y Pastor (seek & destroy de metallica) par Tropikal Forever

vu que depuis quelques jours on bouffe du metallica, et que le nouvel album sort auourd'hui
je me suis dit que j'allais aussi participer au metallica partout,
mais pas tout à fait comme les autres ...


Posté par fef_r à 11:21 - Les reprises improbables - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 novembre 2016

16 novembre : La journée de la tolérance

Posté par fef_r à 10:52 - Strip - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 novembre 2016

Minute culturelle

 

slofred : mais alors d'où cela vient il fefjamie ?

fefjamie : le mot slam désigne un style de danse ou les participants se pousse les uns les autres (Moshing or slamdancing is a style of dance where participants push or slam into each other).

slofred : mais ça c'est le pogo !!

fefjamie : ah non, le pogo, c'est un jump !
les danseurs sautent de façon désordonnée, de haut en bas et en se bousculant. Le pogo tire son nom de sa ressemblance à l'utilisation du pogo stick, en particulier dans la version commune de la danse, où le danseur maintient son torse raide, les bras rigides et les jambes rapprochée.

Je rajouterais que le slam ou body surfing en anglais se divise en deux sous catégories.
- le crowd surfing quand tu te fait porter de l'arrière vers la scène.
- le stage diving quand on se jette de la scène avant de se faire porter.

slofred : oulalah, mais alors, tout est faux en fait !

fefjamie : en effet, et en conclusion, ça montre bien que les francais sont des quiches en anglais !

...

à moins que ce soit nous les quiches, ce qui est aussi très probable !!

 

Posté par fef_r à 12:53 - Strip - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 novembre 2016

La reprise du vendredi : Hallelujah de leonard cohen par pain of salvation

bye leonard ...

Posté par fef_r à 12:05 - Les reprises improbables - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 novembre 2016

info tome 3

HELLo à tous !

UN petit point info pour le tome 3 : il avance pas aussi vite que prévu, SLO étant encore pris par la finalisation d'un clip (plus que quelques jours).
A priori on a reçu toutes les photos, donc SLO va pouvoir commencer à dessiner vos sales trognes !

Désolé pour le silence radio, on a l'un et l'autre des imprévus professionnels un peu encombrants.

BEUAAARGH !

 

Pour le tome 3 le look des personnages évolue

Marco porte une tenue prête du corps, stylisée mais fonctionnelle. Sa corne à bière a été customisé pour recevoir des liquides plus "nobles" et son bouc le rapproche encore plus de sataaaaaann !!!!!
Interviewé, il nous a confié que ce nouveau look pour les festivals, lui donne un look badass à faire mouiller ses futures conquêtes !

Posté par fef_r à 12:25 - BD - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 novembre 2016

Confusion

Posté par fef_r à 10:54 - Strip - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 novembre 2016

La reprise improbable du vendredi : War Pigs de Black Sabbath par Rondellus

juste deux mots : latin, medieval et reprise
ah merde, ça fait trois mots,
tant pis

Posté par fef_r à 10:07 - Les reprises improbables - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 novembre 2016

Banche neige et les 7 metalleux

 

comme tous les ans et après boucle d'or et les 3 petits cochons metalleux
cette année : 

 

Blanche Neige

 

C’était l’hiver. Une miss télé enceinte d’un riche industriel cousait (oui je sais, mais elle aimait ça, elle trouvait ça super vintage). Elle était assise près d’une fenêtre de son super appartement au design ultra moderne ou les cadres de ces fenêtres en aluminium couleur noir intense tranchait avec le reste de la déco, tandis que la neige tombait à gros flocons à l’extérieur. En cousant, la miss se piqua le doigt et quelques gouttes de sang tombèrent sur la neige. Le contraste entre le rouge du sang, la couleur de la fenêtre et la blancheur de la neige était si beau, qu’elle se dit,
Je voudrais avoir une petite fille qui ait la peau blanche comme cette neige, les lèvres rouges comme ce sang, les yeux et les cheveux noirs comme les montants de cette fenêtre. Comme ça, plus tard, elle pourra venir avec moi en soirée goth !

Peu de temps après, elle eut une petite fille à la peau blanche comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang, aux yeux et aux cheveux noirs comme l’ébène (Gros coup de bol non ?). Les parents (qui étaient quand même bien barrés) décidèrent de l’appeler Blanche neige (ce qui était pas super évident à porter). Et comme si ça n’était pas suffisant, la mère, la miss télé mourut le jour même, juste après la naissance de Blanche neige.

Un an plus tard, le riche industriel se remaria. Sa femme, une actrice de cinéma cette fois, était très belle et très jalouse. Elle possédait un ordinateur super puissant, couplé à une énorme base de donnée avec plein de Tera d’informations et une connexion internet ultra rapide qui répondait à toutes les questions. Chaque matin, tandis que l’actrice se coiffait, elle lui demandait,
Ordinateur, dis-moi, dis-moi que je suis la plus belle !

Et, invariablement, l’ordinateur répondait,
En comparant avec toutes les nouvelles photos qui sont postée sur le net tous les jours, on ne trouve pas plus belle que toi. Même dans les photo qui sont photoshopées grave.

Cependant, Blanche neige grandissait et devenait de plus en plus gracieuse. Un jour où, comme de coutume, sa belle-mère interrogeait son ordinateur, celui-ci répondit,
Tu étais la plus belle, mais aujourd’hui sur son profil facebook, Blanche neige est une merveille.

À partir de ce moment, la belle-mère se mit à haïr Blanche neige. Enfin, n’y tenant plus, elle fit venir un de ses employés au passé douteux et lui dit,
Emmène cette enfant dans un endroit bien sordide, tue-la, et maquille ça en suicide ou overdose, enfin démerde-toi !

L’employé conduisit Blanche neige dans un coin paumé où un festival metal était organisé. Mais, comme il levait son couteau pour la tuer, il fut si ému par ses larmes et sa beauté qu’il n’acheva pas son geste. En s’éloignant, il pensa qu’elle serait bientôt la victime des festivaliers comme il l’avait vu dans les reportages télé qui parlent du metal.

Texte complet

 

Posté par fef_r à 11:01 - Divers - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :